bandeau site en beta

Atelier citoyen sur la prévention des conduites addictives en milieu scolaire

Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives

Méthode(s) utilisée(s)

Outil(s) utilisé(s)

Information sur la démarche

  • Contexte :

Le Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017 a fixé comme priorité le renforcement de la prévention et l’action vers les publics les plus exposés et principalement les jeunes. Le milieu scolaire est donc une cible majeure de la prévention des conduites addictives (principalement alcool, tabac, cannabis et autres addictions comportementales aux jeux vidéos, internet…) et des risques sanitaires et sociaux qui y sont associés.

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) coordonne la politique de prévention au sein d’une commission dédiée destinée à mobiliser les acteurs chargés de la santé, de l’éducation et de l’ordre public autour de « programmes » de prévention dont l’efficacité a été scientifiquement prouvée. Le principal ressort de ces programmes est le développement de savoirs être, qualifiés par les spécialistes de « compétences psychosociales ». Ces compétences ou « savoirs être » vont aider les jeunes à faire des choix, débattre, comprendre les influences et les règles, développer le travail d’équipe et la coopération soit autant d’aptitudes utiles pour résister à l’expérimentation ou à la consommation de drogues.

  • Finalité de la concertation : alimenter le plan de lutte contre les drogues et les conduites addictives et mesurer la pertinence ou pas d’inscrire des programmes de prévention en milieu scolaire dans le cadre des enseignements ou des parcours scolaires des élèves.

  • Durée: janvier à juin 2017

  • Modalités de participation : un atelier citoyen DITP

  • Nombre de participants : 15 citoyens représentatifs de la diversité de la population française

  • Livrables : l’avis citoyen est publié sur ce site , où l’on peut également retrouver les interventions des experts et des citoyens au moment de la restitution organisée le 28 juin 2017

Points forts du dispositif

Transparence et indépendance

  • L’avis de l’atelier citoyen est écrit collectivement par les citoyens eux-mêmes, signé et remis tel quel au commanditaire. Un comité de pilotage indépendant veille à la pluralité et à la qualité de l’information portée à connaissance des citoyens et un garant suit tout le dispositif.
  • Les synthèses sont publiques et sont en ligne sur le site de la CNS

Qualité du panel

  • Pour l’atelier citoyen, un recrutement par panélisation est réalisé au niveau national pour un panel diversifié. Les critères retenus sont la diversité d’âge, la parité, l’origine géographique (urbains, ruraux), la catégorie socio-professionnelle). Des critères d’exclusion s’appliquent à tous ceux qui ont une activité ou un intérêt spécifique avec le sujet. L’objectif étant d’avoir un panel profane et diversifié.

Qualité de l’information portée à connaissance des citoyens pour délibérer

  • Pour l’atelier citoyen, un comité de pilotage indépendant définit le programme de formation du premier week end avec l’intervention d’experts aux points de vue contradictoires. Pour les sessions en ligne et le deuxième week end, les citoyens formulent des demandes d’auditions complémentaires. Toutes les présentations sont remises aux citoyens pour garder les informations sous les yeux pendant leurs échanges.

Devoir de suite et engagements

  • Un colloque a été organisé le 28 juin 2017 présentant l’avis citoyen.
  • L’ensemble des contributions sont disponibles

Conditions facilitantes

  • Les citoyens de l’avis reçoivent une indemnité pour les 2 week end de travail ainsi qu’une prise en charge de leurs frais de transports et d’hébergement.

Pour en savoir plus

www.drogues.gouv.fr/

Consultez les vidéos sur le sujet

capture d'écran de Atelier citoyen sur la prévention des conduites addictives en milieu scolaire